Entreprises et marchés financiers

Un écosystème des marchés financiers pour les PME et les ETI

Les PME et les ETI peuvent trouver un financement pour leur développement sur les marchés financiers qui constituent un monde organisé, obéissant à des règles précises et faisant intervenir plusieurs acteurs. L’ensemble de ces règles et de ces acteurs constitue l’écosystème.

 

Pourquoi se tourner vers les marchés financiers ?

Ils offrent aux entreprises, sous certaines conditions, un accès à des capitaux durables, la notoriété de l'entreprise cotée et la visibilité pour les investisseurs.

Accéder à une source de financement durable.

L’entrée sur le marché financier est souvent l'occasion d’une augmentation de capital visant à renforcer la structure financière de l’entreprise et à financer sa croissance. Une telle opération n’implique aucun remboursement puisqu’elle accroît les fonds propres et limite, justement, le recours à la dette. En outre, l’augmentation de capital peut être renouvelée lorsque le besoin s’en fait sentir. Au-delà des fonds propres, l’entreprise accède à un large choix de produits financiers : obligations, obligations convertibles ou remboursables en actions, assorties de bons de souscription, etc.

Créer une monnaie d’échange pour la croissance externe. 

Les actions d’une société cotée constituent une monnaie d’échange négociable. En s’introduisant en bourse, l’entreprise a la possibilité de procéder à des acquisitions par échange de titres. Cela lui évite de s’endetter ou de mobiliser sa trésorerie. Les cibles peuvent aussi bien être des entreprises cotées que non-cotées.

Offrir une liquidité aux actionnaires.

La bourse offre la possibilité aux actionnaires financiers, familiaux ou minoritaires de la société de vendre leurs titres en totalité au moment de l’introduction, ou progressivement une fois que la société est cotée. Bien sûr, rien n’oblige les actionnaires à vendre leurs actions s’ils souhaitent continuer à accompagner le développement de l’entreprise.

Préparer une transmission.

L’introduction en bourse facilite la transmission des entreprises, et cela quelle que soient les options envisagées : passage de relais au sein de la famille, cession à un tiers, sortie progressive du capital… L’opération permet en effet au dirigeant-actionnaire de céder ses titres sur le marché au rythme qu’il souhaite.

Dynamiser son image et attirer les talents.

La bourse renforce la crédibilité de l’entreprise grâce à l'information financière et aux engagements sur l'avenir. Le statut d’entreprise coté constitue une sorte de label. Il prouve le dynamisme d’une société et accroît sa notoriété vis-à-vis de ses pairs, de ses clients et de ses fournisseurs. L’impact est également managérial. En renforçant l’image de la société, le nouveau statut valorise les collaborateurs et les associe autour d’un projet fédérateur. Le recrutement est également facilité grâce au surcroît de notoriété.